Communiqué Subscription

Sign up to receive the HIO Communiqué to keep up to date with information about upcoming events, program updates, news and issues of interest.

Member Login

Information Session Sign Up!

Histoires de réussites

 

ALBERTA LAWSON

Premier agent des services bancaires personnels, Banque Scotia

Alberta a tout de suite adoré le Canada, depuis qu’elle est venue terminer une maîtrise en gestion publique à l’Université Carleton en 1997. En 2003, alors qu’elle cherchait à prendre un nouveau départ, elle a senti que le Canada serait son nouveau domicile.

Alberta a quitté son travail à la Banque centrale du Ghana, pour emménager au Canada accompagnée de ses trois enfants. « J’ai pensé qu’il serait plus facile d’obtenir un emploi grâce à mon expérience et à mon diplôme canadien », a expliqué Alberta. « Mais une fois ici, j’ai vite compris que ce n’était pas le cas. » 

Comme Alberta désirait poursuivre une carrière dans le secteur des banques et de la finance, elle est entrée au service d’une compagnie d’assurance à titre de conseillère.    Puis, elle a découvert le Réseau jumelage emploi-travailleur – un projet qui aide les nouveaux immigrants à trouver du travail dans leur domaine – qui l’a aidée à améliorer son C.V. et l’a orientée vers différents réseaux.

À l’occasion d’une activité de réseautage organisée par EIO au printemps 2009,  Alberta a rencontré un représentant de la Banque Scotia. Trois entrevues plus tard, Scotia a offert à Alberta un poste plus élevé que celui pour lequel elle avait postulé.     

Aujourd’hui, Alberta occupe un emploi qu’elle adore. « Je peux entrevoir un bel avenir, et je suis vraiment heureuse de pouvoir faire ce qui me tient à cœur, c’est-à-dire d’aider les gens à améliorer leur situation financière. » 

Pour Alberta, son succès repose en grande partie sur Embauche immigrants Ottawa et le Réseau jumelage emploi-travailleur, qui travaillent à mettre en contact des employeurs et des immigrants qualifiés à Ottawa : « Il est impossible d’évaluer un candidat seulement sur papier. On se fait une impression superficielle, et on risque de perdre un excellent candidat. Le réseautage est critique à la fois pour les employeurs et pour les immigrants formés à l’étranger. »

Toujours optimiste et tenace, Alberta envisage la vie avec le sourire et beaucoup d’ambition. Elle est un modèle positif pour ses trois enfants, qui étudient tous en vue d’obtenir un diplôme en affaires dans différentes institutions postsecondaires. Et elle commence même à s’habituer à la neige.

Plus>>